Tiré des archives: Finlande cinquième partie


Voici la cinquième partie de notre série d’articles portant sur la publication du HYVÄ SANOMA (Bonnes nouvelles), en 1950. Cet article a été écrit en finlandais, et nous l’avons traduit en anglais et en français.

Veuillez noter qu’il s’agit de ce que l’auteur a noté pendant la prédication de Frère Branham, et ce n’est pas une retranscription mot-à-mot. Ce texte a été tiré des notes de l’auteur, traduit en finlandais; nous l’avons traduit du finlandais à l’anglais, et de l’anglais au français.

 

L’article commence en bas de la page 94 et continue jusqu’en bas de la page 95.

 

La première prédication de Branham en Finlande

Que la paix de Dieu soit avec vous! C’est un grand privilège pour moi d’être ici, en Finlande. J’ai attendu longtemps pour ce moment. Quand j’ai appris que j’aurais l’occasion de venir, mon cœur était rempli de joie. Nous, les Américains, aimons beaucoup la Finlande. Nous avons beaucoup de respect pour le peuple finlandais. Quand je suis arrivé dans votre pays, j’ai senti une atmosphère céleste. Je sais que vous avez beaucoup souffert, et la souffrance pousse à la prière. Toutes choses concourent au bien de ceux qui aiment Dieu. Quand j’étais au Texas, j’ai reçu un télégramme qui m’annonçait que je pouvais aller en Finlande, et je garde ce télégramme sur moi depuis, en gage de souvenir et de trésor. Je suis désolé de ne pas pouvoir parler le finlandais. Mais, bientôt, un jour viendra où nous parlerons tous la même langue, quand nous rentrerons à la Maison, à Dieu. Seigneur, que ce jour vienne bientôt!

Quand l’Ange du Seigneur m’a donné Son don, il a dit que le monde entier serait mon champ de mission. Je suis heureux que la Finlande soit le premier pays que je puisse visiter après les nations anglophones. J’ai passé par Londres, Paris et Stockholm, mais je suis heureux de commencer mon ministère ici. Je suis là pour vous aider. Je fais ce que je peux, et j’espère que ce sera une bénédiction pour vous. J’espère que vous prierez pour moi alors que je serai au service des gens.

Vous savez déjà que le don vient de Dieu, et que je n’ai rien fait pour l’obtenir. Je suis né dans un foyer pauvre, dans une cabane en rondins, où il n’y avait pas de plancher, seulement le sol de terre. Toute ma vie, j’ai été mal compris. J’ai toujours senti qu’il y avait un être près de moi, qui me suivait. (Il a raconté des parties de sa vie qui ont été publié dans les livres Heavenly vision et Heavenly calling.)

J’aimerais prendre le temps de vous raconter ce qui s’est passé. Je vois souvent ce qui va arriver plus tard. Premièrement, il y avait une voix qui me parlait quand j’étais jeune, et maintenant cela s’est développé. Une fois, alors que je baptisais des convertis, il y avait environ 130 personnes qui désiraient être baptisées et 3000 personnes étaient rassemblées pour observer le service de baptême. Alors que je baptisais la dix-septième personne, j’ai entendu une voix : “Lève les yeux!” Une étoile brillante est apparue au-dessus de moi. Certains se sont évanouis, d’autres se sont sauvés sur la colline. J’espère et je crois que cette Lumière apparaîtra aussi en Finlande. Je suis un étranger pour vous, mais je ne me sens pas comme un étranger. Il règne une atmosphère douce et céleste ici. Je crois que Dieu vous prouvera que je dis la vérité. N’importe qui peut dire n’importe quoi, mais si Dieu le confirme, alors c’est la vérité. Nous prions et Dieu le confirme. Dieu parle un langage d’amour, et je Le connais, Lui en qui je crois. Il fera de grandes choses en Finlande aussi.

Certains quotidiens m’appellent un “guérisseur divin.” C’est une grave erreur. Je n’en suis pas un. Seul Dieu l’est. S’il y avait quelqu’un qui pouvait réclamer ce titre, ç’aurait été Jésus-christ. Mais Il a dit : “Ce n’est pas moi, mais le Père qui demeure en moi.” Si même Lui ne s’est pas identifié ainsi, comment le pourrais-je? Dieu rassemble Son Église en ce jour, et les bénédictions de l’Esprit viennent à nous. Nous vivons dans l’ombre de Sa venue. Il rassemblera Son église et enlèvera les Siens loin de ce monde de chaos. Alors nous ne voyagerons plus de pays en pays pour prier pour les malades.

J’aimerais pouvoir prendre le temps de parler une heure avec chacun de vous, mais c’est impossible. Mais un jour, je serai là, avec vous, où les peines et la souffrance n’existeront plus, et ce sera un endroit merveilleux.

Le don qui m’a été donné fait en sorte que j’ai souvent vu un être céleste sous la forme d’une étoile. (Heavenly vision, page 19 et 20). Quand la lumière ronde est venue sur moi la première fois, c’était comme une lampe torche. Elle grandissait et grandissait, et quand j’ai levé les yeux, il y avait une étoile jaune-verte qui flottait au-dessus de moi. C’est toujours ainsi que cela m’apparaît. Cette lumière a aussi été photographiée. (Regarder ce qui est écrit en page 85!)

C’est la première fois que je suis ici, et je m’attends à de grandes choses de Dieu. La même Voix qui m’a parlé du haut de l’arbre, quand j’étais enfant, (Heavenly vision, page 6) a continué à me parler depuis. Je Lui ai dit : “Seigneur, je n’ai aucune instruction, je viens d’un foyer pauvre.” Mais le Seigneur a dit  “Je suis avec toi.”

L’Ange a dit : “Si tu amènes les gens à croire, la puissance de la maladie ne pourra te résister, pas même cancer.” Mais comment pourrais-je amener les gens à croire? L’Ange a dit qu’Il me donnerait deux signes et que, grâce à eux, les gens croiraient. Le premier signe est que, quand je prends la main d’un malade, je peux savoir quelle maladie l’afflige. L’autre, c’est que je peux connaître les pensées secrètes et les événements dans la vie des gens. Moïse avait reçu deux signes de l’Éternel, et l’Éternel m’a, à moi aussi, donné ces signes. Quand je prends la main droite de quelqu’un dans ma main gauche, je peux sentir les esprits. Ma main devient rouge et on peut voir des lignes blanches dans ma paume. Les bactéries, les esprits de la maladie, combattent le don de Dieu en moi. Quand le signe disparaît, cela montre que le malade est rétabli. “S’ils ne croient pas ce signe (dans la main), alors les secrets de leur cœur te seront révélés, le péché qui est la cause de leur maladie,” m’a dit l’Ange de l’Éternel.

Si les choses ne se passent pas comme je viens de le dire, ici en Finlande, alors je suis un faux prophète. Mais si cela se passe ainsi, croyez en Dieu. Or, ce signe ne guérit personne. Cela montre que vous devez croire en Jésus-Christ, qu’Il est ici pour guérir. Si la foi n’est pas juste, alors le don reconnaît cela aussi.

Après la prédication de Frère Branham, on a commencé à inviter des malades à monter sur l’estrade.

Nous mettrons en ligne la sixième partie du magazine – qui contient des encouragements de Frère Gordon Lindsay à avoir la foi, ainsi que d’autres témoignages.

Source: Voice of God Recordings

gravações a voz de Deus

Posted in Etudes | Faits Saillants.

Deixe seu comentário

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Loading Facebook Comments ...
Loading Disqus Comments ...