Le jugement


Les catholiques croient que Dieu jugera le monde par les doctrines de leur église. Si Dieu juge le monde par l’église catholique, qu’adviendra-t-il des baptistes? Sont-ils perdus? Et les hindous? les musulmans? En qui vous confieriez-vous pour votre Salut éternel? Votre église?


Psaume 96.13

Devant l’Éternel! Car il vient, car il vient pour juger la terre; il jugera le monde avec justice, et les peuples selon sa fidélité.

Il existe des milliers de dénominations dans le monde, aujourd’hui. Chaque religion condamne l’autre, mais chacune d’elles nous promet le salut par sa dénomination. Comment savoir laquelle choisir?

Si nous choisissons l’église catholique, nous acceptons par la même occasion l’intercession des saints, ce qui n’est rien d’autre que prier des idoles. La Bible déclare : “Car il y a un seul Dieu, et aussi un seul médiateur entre Dieu et les hommes, Jésus-Christ homme” (I Timothée 2.5). Le prêtre est appelé “Père”, pourtant Jésus proscrit cela dans Matthieu 23.9 : “Et n’appelez personne sur la terre votre père; car un seul est votre Père, celui qui est dans les cieux.” Les Assemblées de Dieu nous disent que le parler en langues est le signe initial du Saint-Esprit, pourtant Paul dit : “Quand je parlerais les langues des hommes et des anges, si je n’ai pas la charité, je suis un airain qui résonne, ou une cymbale qui retentit” (I Corinthiens 13.1).

Presque toutes les dénominations sont promptes à nous dire que de nombreux faits dans la Bible sont mal interprétés, qu’il y a des pertes de sens dans la traduction, ou que la Bible est désuète dans le monde d’aujourd’hui. Alors, que sommes-nous censés croire : la Bible ou les doctrines des dénominations? Qu’est-ce que Dieu prendra comme référence au jugement?

Si je demandais au catholique ici ce soir : “Par quoi, selon vous, Dieu jugera-t‑Il le monde?” Le catholique dira : “Par l’église catholique.” Très bien, mais laquelle des églises catholiques? En effet, il y a les romains, les grecs orthodoxes, et bien d’autres. Ce serait laquelle des églises catholiques? Les luthériens diront : “C’est par nous”, alors vous les baptistes, vous en êtes exclus. Et puis si nous disions : “C’est par les baptistes”, dans ce cas, vous les pentecôtistes, vous en êtes exclus. Alors, il y aurait tant de confusion que personne ne saurait quoi faire; donc, Il n’a jamais promis de juger le monde par l’église.

Il a promis de juger le monde par Christ, et Christ est la Parole. Ce qui jugera le monde, c’est la Bible, c’est-à‑dire Jésus-Christ, le même hier, aujourd’hui et éternellement.

Références

Jean 1.1

Au commencement était la Parole, et la Parole était avec Dieu, et la Parole était Dieu.

Jean 1.14

Et la parole a été faite chair, et elle a habité parmi nous, pleine de grâce et de vérité; et nous avons contemplé sa gloire, une gloire comme la gloire du Fils unique venu du Père.

Jean 5.22

Le Père ne juge personne, mais il a remis tout jugement au Fils,

Jean 12.48

Celui qui me rejette et qui ne reçoit pas mes paroles a son juge; la parole que j’ai annoncée, c’est elle qui le jugera au dernier jour.

Éphésiens 1.5-7

Nous ayant prédestinés dans son amour à être ses enfants d’adoption par Jésus-Christ, selon le bon plaisir de sa volonté,

À la louange de la gloire de sa grâce qu’il nous a accordée en son bien-aimé.

En lui nous avons la rédemption par son sang, la rémission des péchés, selon la richesse de sa grâce,

Éphésiens 2.5-8

Nous qui étions morts par nos offenses, nous a rendus à la vie avec Christ (c’est par grâce que vous êtes sauvés);

Il nous a ressuscités ensemble, et nous a fait asseoir ensemble dans les lieux célestes, en Jésus-Christ,

Afin de montrer dans les siècles à venir l’infinie richesse de sa grâce par sa bonté envers nous en Jésus-Christ.

Car c’est par la grâce que vous êtes sauvés, par le moyen de la foi. Et cela ne vient pas de vous, c’est le don de Dieu.

I Jean 1.7

Mais si nous marchons dans la lumière, comme il est lui-même dans la lumière, nous sommes mutuellement en communion, et le sang de Jésus son Fils nous purifie de tout péché.

Apocalypse 22.18-19

Je le déclare à quiconque entend les paroles de la prophétie de ce livre : Si quelqu’un y ajoute quelque chose, Dieu le frappera des fléaux décrits dans ce livre;

Et si quelqu’un retranche quelque chose des paroles du livre de cette prophétie, Dieu retranchera sa part de l’arbre de la vie et de la ville sainte, décrits dans ce livre.

Source: Le Message

Posted in Etudes | Faits Saillants, Évangélisation.

Deixe seu comentário

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Loading Facebook Comments ...
Loading Disqus Comments ...