Le “vicaire du Christ”


Tel que prévu, le pape est arrivé aux États-Unis hier après-midi, et il doit rencontrer le président Obama aujourd’hui.

Une cérémonie d’accueil aura lieu ce matin, à laquelle assisteront 11 000 personnes, qui se rassembleront sur les pelouses de la Maison Blanche. Conformément aux normes du monde moderne, et conformément aux prophéties (Luc 17.28-30), le président Obama a saisi l’occasion pour inviter des militants bien connus pour les droits des communautés homosexuelles à assister au discours du pape.

Après sa rencontre avec le président, le pape doit rencontrer les évêques catholiques américains. Il fera ensuite quelque chose qu’aucun pape n’ait jamais fait auparavant aux États-Unis : canoniser un “saint”.

Le soi-disant saint que le pape canonisera était un moine espagnol nommé Junípero Serra Ferrer. Il œuvrait au Mexique et dans le sud de la Californie au milieu des années 1700. On lui attribue le mérite d’avoir introduit (souvent par la force) le catholicisme sur la Côte Ouest. Or, Serra n’était pas seulement un missionnaire bien connu, il est aussi responsable de l’instauration de l’inquisition espagnole dans cette région du Mexique. (L’inquisition espagnole est une des pires époques de l’histoire, au cours de laquelle des milliers de personnes ont été torturées et tuées par l’Église catholique.) Serra est notamment célèbre pour ses autopunitions; il se battait lui-même pour “purifier son esprit”. Une fois, il s’est battu avec une chaîne devant une assemblée à Mexico. Un des spectateurs s’était sentit tellement condamné qu’il a arraché la chaîne des mains du prêtre, et a commencé à se battre lui-même. Serra a regardé l’homme se battre à mort (l’homme a reçu les derniers sacrements avant d’expirer). Le prêtre est ensuite allé vivre dans le sud de la Californie, où il battait quotidiennement les amérindiens de la région et les plaçait en esclavage, afin de faire avancer la cause du catholicisme.

Quel gâchis.

Voici un peu plus d’information concernant le pape :

Nous avons tous entendu Frère Branham faire le lien entre le nombre 666 et le pape. Voici comment ce nombre est calculé.

C’est ici la sagesse. Que celui qui a de l’intelligence calcule le nombre de la bête. Car c’est un nombre d’homme, et son nombre est six cent soixante-six.

Apocalypse 13.18


VICARIUS FILII DEI

La traduction littérale de Vicarius Filii Dei est “à la place de Christ”. Les mots “Vicarius Filii Dei” ont été utilisés pour la première fois quand Constantin a remis une grande portion de l’Empire romain sous la gouvernance du pape.

Ce titre proclame qu’après Dieu, le pape est le souverain des choses dans les cieux, sur la terre et sous la terre. Vous avez probablement aussi entendu Frère Branham faire référence à la “triple couronne” du pape. La tiare (couronne) papale ressemble à une ruche de trois étages pour donner l’apparence de trois couronnes posées l’une par-dessus l’autre. Cela a pour but de montrer que le pape porte une triple couronne, et qu’il a autorité dans les cieux, sur la terre et sous la terre. Voici une déclaration tirée d’un concile catholique tenu au 15e siècle :

“De même nous définissons que le Saint-Siége apostolique et le Pontife romain exerce la primauté dans tout l’univers; que ce même Pontife romain est le successeur du bienheureux Pierre, prince des apôtres, qu’il est le véritable vicaire du Christ, le cher de toute l’Église, le père et le docteur de tous les chrétiens, et qu’à lui, en la personne du bienheureux Pierre, Notre-Seigneur Jésus-Christ a donné plein pouvoir de faire paître, de régir et de gouverner l’Église universelle, comme cela est contenu dans les actes des conciles œcuméniques et dans les sacrés canons.” — Acte du saint et œcuménique : Concile of Florence pour la réunion des églises., Session XXV, 6 juillet, 1439, Definitio, in J.D. Mansi, ed., Sacrorum Conciliorum [Saints Conciles], Vol. 31, Col. 1031 [traduit du Latin]

2fb343c9-2a35-4c55-8921-90283e9d1673b92413ec-5696-49c8-a47e-e3000bc20868fd1776db-33bb-456c-8b14-90abcc2b8092

À la fin du 19e siècle, le pape Léon XIII a fait cette déclaration dans une lettre au sujet de l’union des églises de l’Est et de l’Ouest.

“ Nous [le pape] tenons ici-bas la place de Dieu, de ce Dieu tout-puissant.” — Pape Léon XIII, Lettre encycliques “La réunion de la chrétienté”

Voici comment le calcul est effectué en chiffres romains : VICARIVS FILII DEI. La lettre “V” remplace la lettre “U” (“V” et “U” étaient la même lettre, “V”, jusqu’à la fin du moyen âge). Aucune valeur n’est attribuée aux lettres qui ne sont pas des chiffres romains.

  • VICARIUS –substitut de, ou à la place de
  • FILII – fils
  • DEI – DIEU

V = 5 F = aucune valeur D = 500
I = 1 I = 1 E = aucune valeur
C = 100 L = 50 I = 1
A = aucune valeur I = 1
R = aucune valeur I = 1
I = 1
U/V = 5
S = aucune valeur
112 53 501

112 + 53 + 501 = 666

“Mais il s’éleva un pharaon qui n’avait pas connu Joseph.” C’est la même chose aujourd’hui : il s’est élevé un homme qui a été assermenté à la—à la Maison Blanche, qui ne veut pas prêter serment, déclarer sous serment qu’il croit à la liberté de religion.

Que dit ce nouveau pape? L’une… Pour lui, il y a quatre choses. L’une d’elles, c’est d’unir les protestants et les catholiques ensemble. Et, selon toute personne intellectuelle, c’est la chose à faire. Mais, selon la Bible, c’est la chose à ne pas faire. Et la Bible dit que c’est ce qu’ils feront.

Avançons encore un peu. À cette époque, Ramsès, en Égypte, montait en puissance. Son pouvoir s’étendait. L’homme naturel, Ramsès, montait en puissance.

L’homme naturel, l’antichrist, monte maintenant en puissance. Par la politique, il a déjà atteint la Maison Blanche. Côté religion, il a tellement embrouillé tous les gens qu’ils sont effectivement prêts à tomber dans le panneau. Et les chefs des dénominations — pratiquement toutes les églises de la nation font déjà partie de la confédération des églises. Ramsès monte en puissance. Elles s’unissent toutes entre elles, et voilà ce qu’elles auront. Quel résultat? Cela crée un pouvoir, une bête tout à fait semblable à la première.

Ensuite il y aura une persécution contre tous ceux qui ne s’uniront pas à elle, et un boycottage. À ce moment-là, il sera trop tard. Vous aurez déjà pris la marque. Ne dites pas : “À ce moment-là, j’agirai.” Vous avez intérêt à agir maintenant. Ramsès montait en puissance.

Mais, souvenez-vous, pendant que le pouvoir de Ramsès s’étendait en Égypte, Dieu avait Moïse, là dans le désert. Lui aussi, il montait en puissance. Ramsès avait un système politique. Dieu avait un système spirituel, par un prophète prêt à descendre là-bas, pour parler au peuple.

Le troisième exode, 63-0630M

Nous publierons plus d’information au sujet de la lune de sang et de la visite du pape au courant de la semaine.

Source: Voice of God Recordings

Posted in Histoire.

Deixe seu comentário

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Loading Facebook Comments ...
Loading Disqus Comments ...